Pascal Venier

English

Historien
Pascal Venier est un spécialiste de l’histoire des relations internationales et de la pensée stratégique. Il a obtenu un doctorat en histoire contemporaine d’Aix-Marseille Université, décerné avec la mention très honorable et les félicitations du jury qui a fait l’objet d’une publication sous forme d’ouvrage. Il a occupé les fonctions de professeur au Liverpool Hope University (1992-1995) puis à l’Université de Salford (1995-2012). De 2006 à 2015, il a été membre du comité de rédaction de la revue L’Espace Politique. Il est actuellement chercheur associé au Conseil québécois d’Études géopolitiques à l’Université Laval à Québec. Ses travaux portent tout particulièrement sur l’histoire des idées géopolitiques et géostratégiques et il prépare actuellement un livre sur La pensée stratégique de Sir Halford Mackinder.

Formateur
Pascal Venier opère par ailleurs un cabinet de conseil et de formation spécialisé Heuristiques. Il s’agit là aussi beaucoup de visualisation et de stratégie, mais déclinées sur un mode bien différent. Un praticien expérimenté de la méthode du Personal Kanban, il a traduit en français et préfacé l’ouvrage de Jim Benson et Tonianne DeMaria Barry, Personal Kanban: visualisez votre travail | pilotez votre vie.

Quelques publications

« La pensée géopolitique de Sir Halford J. Mackinder, l’apôtre de la puissance amphibie », in Hervé Coutau-Bégarie and Martin Motte (sous la dir. de), Approches de la géopolitique, de l’Antiquité à nos jours, Paris, Economica, 2013, pp. 483-507.

« Main Theoretical Currents in Geopolitical Thought in the Twentieth Century », L’Espace Politique, 2011, vol. 12, n° 3, pp. 1-9.

« The diplomatic context : Britain and International Relations around 1904 », in Brian W. Blouet (sous la direction de), The Geographical Pivot of History: Halford Mackinder and the Defence of the West, London: Frank Cass, 2005, pp. 93-106.

« The Geographical Pivot of History and Early 20th Century Geopolitical Culture », The Geographical Journal, vol. 170, n° 4, décembre 2004, pp. 330-336.

[Autres publications]