Construire son premier tableau de Kanban personnel?

Construire son premier tableau de Kanban personnel est on ne peut plus simple.

Tout ce qu’il vous faut est un tableau blanc ou, à défaut, un mur, des crayons-feutres et des post-its.

Une première étape consiste à établir votre chaîne de valeur.

La chaîne de valeur représente le flux de votre travail de son début à son achèvement. Il vous permet de dessiner une véritable carte de votre travail.

Le mieux est de commencer par la chaîne de valeur la plus simple, avec seulement trois colonnes:

  • BACKLOG: travail en attente d’exécution
  • EN COURS: travail en cours
  • FINI: travail achevé

Tableau de Kanban personnel avec chaîne de valeur

Cette configuration très simple vous permettra de commencer à mieux comprendre le contexte de votre travail. Vous pourrez ensuite le modifier en fonction de vos besoins.

Une deuxième étape consiste à établir votre backlog.

Le backlog représente tout le travail que vous n’avez pas encore fait et qu’il vous reste à exécuter.

Commencez par dresser la liste de toutes les choses à faire. Pour cela, utilisez un post-it par tâche ou projet, en prenant soin de ne rien négliger.

Établir le backlog

Vous vous en sentirez soulagé, car cela vous permettra de prendre la mesure du travail à accomplir.

La troisième étape consiste à établir votre limite de travail à finir (TAF).

La limite de travail à finir (TAF) c’est la quantité de travail en cours que vous pouvez gérer à un moment donné.

Nous avons tous une tendance chronique à laisser les tâches à moitié ou même presque terminées. le fait de visualiser permet de prendre conscience de l’accumulation de tâches non complétées. La solution est simple: passez vos tâches en revue, débarrassez-vous-en une à une, finissez le travail.

Établir une limite de TAF

Pour trouver le juste équilibre dans votre travail, il faut commencer par définir une limite de travail en cours arbitraire, disons pas plus de trois tâches. Ajoutez ce nombre à votre colonne EN COURS. Assurez-vous de commencer avec un nombre réaliste, vous permettant de respirer. Attendez-vous à voir cette limite changer.

La quatriéme étape consite à commencer à tirer les tâches

Tirer: faire passer une tâche d’une colonne de la chaîne de valeur à la suivante.

Chaque fois que vous vous le faites, définissez des priorités en fonction de votre contexte actuel.

Tirer le travail

Plongez dans votre BACKLOG et de là tirez les tâches de plus haute priorité vers EN COURS. Ne tirez pas plus que votre limite de TAF ne vous le permet.

Quand vous complétez une tâche, tirez celle-ci vers FINI.

Finir une tache

Votre colonne FINI devrait rapidement commencer à se remplir, reflétant en cela votre productivité.

C’est aussi simple que cela. Utiliser ce Kanban personnel de base pendant quelque temps vous permettra une meilleure compréhension de votre travail. Son évolution ira de pair avec celle de votre Kanban personnel.

Personal Kanban® is a registered trademark of Modus Cooperandi, inc. To find more about Personal Kanban, read Jim Benson and Tonianne DeMaria Barry's Personal Kanban: Mapping Work | Navigating Life (Seattle: Modus Operandi, 2011) and visit their blog Personal Kanban | visualize. learn. improve.

Trackbacks

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *